Renotec mise sur son centre d’artisanat

Restaurer dans les règles de l'art : c'est ce qui fait la renommée de Renotec. Nous restaurons de façon correcte, durable et dans le respect du contexte historique. L'objectif : faire revivre des bâtiments et monuments historiques d'exception. Notre centre d'artisanat abrite 5 ateliers.

Avec passion pour l’artisanat

La réaffectation de bâtiments protégés et classés est en vogue. Toutefois, la restauration de ces édifices doit se faire dans les règles de l’art. Renotec choisit délibérément de réaliser un maximum de projets de restauration en interne. Et ce, avec notre personnel formé à des techniques spécialisées. Mais surtout, avec beaucoup de passion pour l’artisanat. Nous restaurons les bâtiments dans les moindres détails, avec les techniques et les matériaux d’origine.

« Aujourd’hui, la division compte pas moins de 170 collaborateurs spécialisés », explique Maarten Provinciael, manager de cette division. « Nous avons une quarantaine de chefs de projet. Ils ont littéralement appris leur métier chez nous. Les travaux dans lesquels nous nous spécialisons ne sont que peu ou pas abordés dans la plupart des formations en construction. De plus, la différence entre théorie et pratique est énorme. Sans connaissance approfondie du métier et des matériaux, il est très difficile de diriger un chantier. Voilà pourquoi Renotec investit dans des trajets de formation. Ils permettent à nos artisans de transmettre leurs connaissances aux jeunes. »

Fiers de l’artisanat

Statues, peintures, pierre naturelle, menuiserie, ébénisterie, ferronnerie, vitraux, sols authentiques, … : nous pouvons redonner à tous ces éléments leur éclat d’origine. Dans le souci du détail et avec un respect absolu de l’artisanat traditionnel. « Nous disposons d’un centre d’artisanat où s’activent une trentaine de personnes avec des compétences spécifiques », poursuit Maarten Provinciael. « Ce sont des artisans dans le vrai sens du terme. Ici aussi, le transfert des connaissances est essentiel. »

Une patience d’ange

Renotec dispose en interne d’une expertise unique concernant les techniques et matériaux d’autrefois. Quiconque veut maîtriser ce savoir doit être prêt à s’engager pour des années et surtout faire preuve d’une patience d’ange. On peut parler d’une véritable vocation. Heureusement, nous voyons régulièrement des jeunes qui sont passionnés par les bâtiments historiques. Nous les accueillons à bras ouverts chez Renotec. Nous leurs donnons l’occasion d’acquérir une expérience pratique selon le principe maître-apprenti. Ils peuvent venir de divers horizons : enseignement artistique, master en restauration, enseignement technique… Le niveau d’études nous importe peu. Tant que ces jeunes ont vraiment envie d’apprendre l’artisanat. Nous voulons à tout prix éviter que ces connaissances se perdent. »

Innovation

Même si cela peut paraître contradictoire, l’artisanat et l’innovation vont de pair. « Nous nous intéressons beaucoup aux technologies qui peuvent soutenir l’artisanat », explique Maarten Provinciael. « Par exemple, nous expérimentons actuellement le scanning 3D et la photogrammétrie pour inventorier à l’avance l’état des bâtiments et matériaux. Nous voyons également du potentiel dans l’impression 3D pour la préparation approfondie d’un ouvrage et la conservation d’informations.  Nous arrivons même à combiner artisanat et automatisation poussée avec le tournage, le fraisage et le sciage commandés par ordinateur. »

Plus forts ensemble

Le centre d’artisanat compte aujourd’hui cinq ateliers de restauration : vitraux, objets d’art, menuiserie, taille de pierre et forge. « Autrefois éparpillés dans tout le pays, ils sont désormais regroupés à Geel », précise Maarten Provinciael. Sous la direction de Sofie De Deckere et de moi-même, ils travaillent tous sous le même toit. L’objectif est de trouver des synergies et de veiller à ce que les chantiers de restauration bénéficient de cette étroite collaboration entre les ateliers. »

Les projets

« La division « restauration et réaffectations » travaille dans toute la Belgique. Sur des chantiers divers et variés. Vous connaissez assurément certaines de nos réalisations. Par exemple, nous sommes en pleine restauration du château Het Steen à Anvers, du château Edelhof à Munsterbilzen, de la collégiale Saint-Pierre à Louvain. Par ailleurs, ces dernières années, nous avons beaucoup travaillé sur la restauration de plusieurs moulins et bâtiments authentiques à Bokrijk. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Articles connexes